A retenir !

Posté dans : Non classé 0

EFT - Actualités

 

 

« L’important n’est pas ce qu’on fait de nous,

mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu’on a fait de nous. »

      Jean-Paul Sartre

AVERTISSEMENT !

Posté dans : Non classé 0
eft manuel
eft manuel

Depuis environ une année, le « Manuel d’EFT de Gary Craig » est paru en français. Ce livre induit les lecteurs en erreur.

Ci-dessous la réponse de Gary Craig (14.03.2014), sous forme de ‘Disclaimer’ (Avertissement) à diffuser, aux questions que vous vous posez:

« Le Manuel d’EFT de Gary Craig » en français NE représente PAS mon point de vue.

Il a été modifié à mon insu par l’éditeur américain pour refléter son point de vue, pas le mien.

Entre autres choses, cet éditeur américain a remplacé les liens vers mon site internet avec des liens vers son propre site internet, ainsi que vers des sites internet de personnes en France et en Belgique que je n’ai jamais rencontré(es).

Je n’approuve pas ce livre et le juge hautement trompeur.

De plus, «le Manuel d’EFT» de Gary Craig* (Manuel gratuit, traduit en français par Louise Gervais) est obsolète et a été remplacé par le tutoriel « The Gold Standard EFT » sur mon site www.emofree.com.

Malheureusement, ce dernier n’est pour le moment qu’en anglais.

Gary Craig, fondateur de l’EFT

Les Trucs de Catie

Posté dans : Non classé 0

les trucs

 

Je reçois régulièrement des personnes qui souffrent physiquement, pour beaucoup d’entre eux la douleur n’est que physique.

Ils n’envisagent pas qu’il puisse y avoir un lien entre leur état émotionnel et leur douleur corporelle.

 

Si vous désirez vous lancer dans la pratique de l’EFT il va falloir que vous vous posiez les bonnes questions, vous savez celles qui semblent évidentes lorsque votre meilleure amie vous raconte ses soucis, mais que vous zappez directement lorsque il s’agit de vous, d’où la nécessité d’une petite introspection personnelle dirons-nous :

Ces questions que vous pouvez vous posez sont les suivantes :

Quand ai-je eu mal pour la première fois ? Exemple : il y a cinq ans, quand j’ai changé de travail.

  • Que se passait-il dans votre vie à ce moment-là ? Exemple: au travail, à la maison, avec la famille, les amis….
  • Quelle est la première personne qui vous vient à l’idée lorsque vous pensez à votre douleur ? Exemple: cette douleur de cou pourrait représenter mon patron.
  • Comment vous sentez vous lorsque vous pensez à cette douleur ? Exemple: je suis en colère car cela fait trop longtemps que cela dure.
  • Qui seriez-vous sans cette douleur ? Exemple « je serais une personne complètement différente, je pourrais faire beaucoup plus que ce que je fais »
  • Si cette douleur avait un message pour vous quel serait-il ? Exemple: « il me dirait de ralentir ».
  • Décrivez votre douleur. Quel forme/texture/couleur/taille a-t-elle ? Exemple: c’est petit, rouge, et ça brûle.
  • Quel est le bon côté de cette douleur ? Exemple : « je suis pas obligé d’aller au travail ».

Toutes les réponses à ces questions sont d’excellentes informations pour trouver les problèmes sous-jacents. Les exemples ci-dessus ne sont que des exemples. Utilisez les juste pour vous aider, mais si ils ne vous parlent pas, répondez à vos propres questions et utilisez vos réponses pour vous tapoter.

Petit truc utile …

Posté dans : Non classé 0

unimaginative-152217_150

SOYEZ CREATIFS …

Si lors d’une séance vous vous sentez bloqué :

Alors IMAGINEZ !!.

Laissez votre imagination vous guider.

Les suppositions ne sont pas forcément fantasques. Votre inconscient vous les offre pour une raison précise et devrait être prises beaucoup plus au sérieux.

Souvenez-vous que votre client sait , même si généralement, il ne sait pas qu’il sait (consciemment).

1 6 7 8 9 10